nos légumes cuisinés pour la clôture de Top chef en terrasse


Ce 10 octobre, avec des super-voisines du quartier, nous avons cuisiné les légumes que nous avions cultivé dans nos terrasses, cour et balcons.
C’était la clôture du projet Top chef en terrasse, lancé par le Kiosque à graines, un projet qui visait à montrer qu’il est possible de cultiver des légumes sur petit espace en milieu urbain.


Ce projet, ce furent deux années passées à découvrir la culture de légumes sur nos toits et balcons, des ateliers de maraîchage, cueillette sauvage, cuisine, conservation etc.
Un projet qui nous a permis de rencontrer de super voisines du quartier, des chouettes formatrices et apprendre beaucoup de choses!

La clôture du projet s’est faite au Be-here dans le cadre de “Manger ! – Festival Nourrir Bruxelles”.
Au programme: dégustation des préparations des équipes participantes, puis visite des potagers.

Nous avions préparé des tartinables (pesto de fanes de carottes, beurre de capucines, feuilles et graines de plantain grillées, pesto aux herbes et graines de tournesol grillées, …), des bouchées de feuilles de patate douce fourrées aux lentilles, des fleurs de capucines farcies aux graines, des crostinis aux tomates confites, du gaspacho aux glaçons de fleurs, des achars, des feuilles de capucine farcies aux haricots-patates douces à l’huile d’estragon et aux graines de shizo, des biscuits/galettes aux herbes/graines/fleurs, de la gelée de framboises, confiture de tomates vertes, compote de pommes et poires…

un régal pour les yeux et pour les papilles, et une belle occasion de rencontrer les gens du quartier!

 


 

Merci à Nathalie et Ceylan du Kiosque à graines pour ce beau projet, et à Thècle et Tessa pour leurs ateliers et cueillettes sauvages!

 

voisins d’énergie

L’Echappée a rejoint le projet « Voisins d’énergie », une recherche collaborative sur le thème de l’énergie dans le cadre de l’appel à projet « co-create » sur la résilience urbaine d’Innoviris .
Ce projet a pour ambition de tester une série d’expérimentations autour de l’énergie au sein de groupes d’habitants vivant dans un lieu commun ou à proximité l’un de l’autre à Bruxelles. Ces groupes se définissent comme des Communautés d’Énergie, c’est-à-dire des groupes de voisins qui se rassemblent autour de moyen(s) de production d’électricité et de chaleur (énergie solaire photovoltaïque, cogénération, …).
La question de fond : Comment des citoyens peuvent-ils s’organiser en communautés d’énergie pour s’approprier la question énergétique et augmenter leur capacité d’agir dans le paysage énergétique bruxellois ?
Les acteurs du projet sont 2 associations (APERe asbl et CityMine(d)), deux laboratoires de recherche de l’ULB (BEAMS et IGEAT) et six groupes d’habitants (le Coin du Balai, la Pile, Volta, Sainte Anne, Volt’face (en suspens actuellement) et l’Echappée).

Voici l’état actuel de la réflexion à l’Echappée :

covid19 – confinement et collectif

Mars 2020, voici le coronavirus!

Tous les enfants confinés à l’Échappée et une bonne partie des adultes en télétravail… 
Tout est à réinventer… comment vivre cela de façon sereine, sécure, dans le respect des différentes sensibilités face aux précautions sanitaires / besoins de liberté etc ?

Docteur C (Chantal, notre chère échappiste-médecin) explique aux enfants le virus, les règles de sécurité, la distance sociale etc . Elle a toujours plein d’idées… “coaching de cowboys” et concours du plus beau masque…

Une image contenant texte, différent, plusieursDescription générée automatiquement

le concours de dessin du coronavirus… 
on a pu découvrir le virus le plus sympa, le plus dangereux,  
le plus BD-esque, le plus rigolo…

 

Les enfants ne peuvent se voir qu’à l’extérieur et en portant un masque (plus tard, lors de la réouverture des écoles, nous lèverons le port du masque des enfants, puisqu’il n’est imposé qu’à partir de 12 ans). 


Sans enfants, la salle commune est bien calme…  du coup elle offre un espace de télétravail quand c’est compliqué dans les appartements.
L’usage du jardin est discuté pour respecter au mieux les besoins de tous. Besoin de moments de calme pour les télétravailleurs, de défoulement pour les kids… Les enfants peuvent jouer dehors de 11 à 13h (avant ça, c’est les devoirs à la maison) et de 14 à 18h. Ensuite c’est le grand rangement suivi du match de foot quotidien (pelouse anéantie en moins d’une semaine, mais défoulement garanti! c’est un moment très attendu de tous, grands et petits).



Au fil du temps, les adultes s’organisent pour se relayer auprès des enfants et assurer une présence au jardin… Régulièrement, une petite réunion « échakids » pour sonder la météo intérieure des enfants, exprimer les tensions éventuelles… Passer autant de temps ensemble, ça donne parfois des moments explosifs…

 

 

Ce confinement fragilise la vie de groupe. 
Les réunions se font rares, moins conviviales en visio, mais nous essayons d’en tenir au jardin quand c’est possible… et de trouver d’autres façons de garder le lien…


Au confinement de l’hiver, nous avons instauré les soirées brasero où l’on partageait une soupe autour du feu dans le respect des distances de sécurité… histoire de maintenir des moments ensemble dans notre « grande bulle »

 

 

 

 

 

 

journée ensemble à city gate

Chaque année nous partons ensemble pour un week-end, histoire de se poser, faire mieux connaissance en dehors du cadre des réunions et du quotidien. Cette année, variante covid, nous avons opté pour une journée de sortie au Citygate à Anderlecht.
Au programme, ateliers skate, escalade, céramique, reliure, soudure… et un petit repas partagé dans la cantine Antidote… de belles surprises!

 

 

 

 

Le court-métrage s’invite à L’Echappée

Le vendredi 20 décembre à 20h, les habitants de l’Echappée vous invitent dans leur salle commune à partager une projection de films. Tout le monde est bienvenu!

Réservation nécessaire à info[at]echappee.collectifs.net

Le Jour le plus court met à l’honneur les courts-métrages, voici ceux que nous vous proposons:

1. May day / O. Magis & F. De Beul  (21 min) en présence d’Olivier Magis.
2. U.H.T. / G. Senez (18 min)
3. Juste la lettre T  /  R.Balboni & A.Sirot (18 min)
4. La vie qui va avec  / E.Marre (19min)

Du mercredi 18 au dimanche 22 décembre, le court métrage belge francophone est
célébré aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Au total, plus de 135
courts métrages seront projetés dans près de 30 lieux à Bruxelles et en Wallonie, à la
télévision et en VOD. Cette 6ème édition est parrainée par l’acteur Yannick Renier.

au jardin – concert

1er septembre 2019, pour finir l’été en beauté, un petit concert de Carl et les Hommes-boîtes au jardin suivi d’un couscous préparé exclusivement avec des aliments en conserve (!!!) pour rester dans le thème 🙂

 

 

 

Eerste Algemene vergadering van de kinderen

Le 10 juin dernier s’est tenue la première assemblée des enfants à l’Echappée. Après un tour de parole (par girafe interposée) et un dessin où chacun/e a pu s’exprimer, les idées ont fusé.

Concernant le jardin et son aménagement (balançoire, montagne russe (!), rampe de skate, mur d’escalade, piscine, cabane avec toboggan, trampoline, tissu aérien, rampe de pompier pour descendre plus vite dans le jardin (!!), table de pingpong…

Concernant les activités à organiser ensemble :
participation des enfants aux mingas (journées de travaux collectifs), préparation par les ‘grands’ enfants de repas (mingas ou repas communs), weekends entre Echappistes, sortie à la piscine, vente de repas en porte-à-porte dans la rue pour lever des fonds, récolter des objets en vue d’une brocante, brunch mensuel, camper dans le jardin, une dernière fête avant les vacances d’été

 

les pelouseurs!

 

 

robert-parkeharrison-02

 

la nuit de la journée sans voiture, une pelouse s’est envolée de la place jourdan pour atterrir dans notre jardin!

chouette surprise…

 

2016-09-15-la-pelouse-3

2016-09-15-la-pelouse-1

2016-09-15-la-pelouse-2

 

 

Histoire de chat et de jardin

Bonjour,

Décision a été prise d’avoir un jardin commun sans chat.
Par chance pour Lisa, j’ai un jardin privatif. Cela dit, le vétérinaire m’a avertie : il est peu probable qu’un chat de 14 ans ose s’aventurer à l’extérieur alors qu’il a toujours vécu en appartement. Connaissant Lisa, je ne partageais pas son avis, qui allait avoir raison ?

Avant de laisser sortir Lisa, j’avais décidé qu’il fallait que mon jardin ne ressemble plus à une pataugeoire (pour Lisa, mais aussi pour la propreté de mon appartement). Il fallait aussi que mon compost soit bien fermé. Voyons voir…

1

Et de plus près ? 2
OK, ça marche, Lisa peut sortir.IMG_3285
Sortira, sortira pas ?

IMG_3294
Ca ne m’étonne pas.

IMG_3295
Rencontre avec un congénère métallique

IMG_3296
Exploration de la jungle

IMG_3301
Un griffoir qui lui plait bcp (“comment ça, ce n’est pas à cela que ça sert ?”)

Témoignage de chat “C’est honteux, j’ai eu beau rouspéter Nurja n’a rien fait pour que MON jardin soit à nouveau sec. Pire : elle a fermé l’accès. Bon, je vais faire une sieste alors.”

Muriel, en collaboration avec Lisa.

C’est un long travail que j’espère voir fini rapidement (pour ne pas me lever pour 7h, mais chut, faut pas le dire).

IMG_3312IMG_3311IMG_3310

J’ignore pourquoi les photos sont couchées, chez moi, elles sont droites. (maintenant elles sont correctement orientées – nico)

Muriel

Cela coule de source. Euh pardon, du robinet.

Je vous ai épargné le récit du feu d’artifices de couleurs café (on aurait dit qu’il était tiré du toit d’Obélix tant les détonations étaient fortes).

Je ne vous épargnerai pas l’histoire de l’eau chaude à l’Echappée.

Jusque hier, c’était :
(enfin, la mienne est moins design).

A partir d’aujourd’hui, c’est
et, j’avoue, c’est quand même plus simple.

Mais, où est le calme des autres nuits ?

Que se passe-t-il ? J’entends clairement de la musique. Elle semble venir de “relativement” loin et être jouée très très fort. On dirait une fête. Et je n’ai pas été invitée ???

Tilt, mon franc tombe : c’est le festival Couleur café qui a lieu à deux trois km à vol d’oiseau.

Gierzwaluwen welkom!

De website http://martinew.canalblog.com/ heeft aandacht besteed aan onze nestkasten voor Gierzwaluwen! We hebben 4 nestkast-stenen in het bovenste gedeelte van ons gebouw.

“Début 2016, dans le cadre d’un chantier de construction, quatre briques-nichoirs à martinets ont été intégrées dans la façade d’un nouvel immeuble d’habitation, à Laeken (Bruxelles), à deux pas de Tours & Taxis et du canal.

Et pas n’importe quel bâtiment, puisqu’il s’agit d’un beau projet d’habitat groupé (cohousing, samenhuizen), que je vous invite à découvrir ici : www.echappee.collectifs.net

Le bâtiment se situe dans une rue regorgeant de trous de boulin et de vieilles corniches, propices à la présence de martinets dans le voisinage immédiat. On peut donc espérer que les 18 foyers de l’Echappée (28 adultes âgés de 29 à 62 ans et 15 enfants de 0 à 18 ans) qui l’occuperont seront bientôt rejoints par 4 familles de Martinets noirs ! Géraldine, future habitante qui a initié ce projet de nichoirs, a en tout cas déjà repéré une colonie dans une école voisine en 2015, et j’ai aperçu 5 martinets passer au-dessus du bâtiment la semaine dernière !”

Lees verder op hun website!