Charte Fondatrice

Cette charte pose les fondations de notre projet de cohabitat. Elle est la terre qui nous unit et la boussole pour nous aider à maintenir le cap et l’unité en temps de tempête.

  • Nous voulons créer une oasis, caractérisée par une mixité entre les espaces privés et les espaces communs, qui puisse offrir à ses membres et à leur entourage une certaine qualité de vie sociale, culturelle et écologique grâce entre autres à la cohabitation.
  • Nous viserons l’entraide, les rencontres et les échanges au quotidien tout en respectant la vie privée, l’espace et l’identité de chacun.
  • Nous limiterons notre empreinte écologique individuelle et collective par l’adoption de modes de construction et de consommation éco-responsables.
  • Enfin, la communication non-violente, ainsi que la résolution non-violente des conflits seront toujours privilégiées. Toutes les décisions seront prises au consensus dans la mesure du possible.

Notre projet de cohabitat s’inscrit clairement dans une critique du modèle actuel d’habitat ; critique qui débouche sur la volonté d’opérer des choix qui facilitent la capacité à faire face et à résister aux changements de notre environnement dans un contexte citadin.

Notre projet est guidé par des valeurs-phares :

  • Si la gestion en commun des activités impose des contraintes, elle offre aussi des possibilités d’épanouissement individuel. Ainsi, la mise en commun des forces et des compétences de chacun permet d’élargir le champ des possibles; la liberté individuelle et la solidarité de groupe pouvant être complémentaires.
  • Le respect actif des besoins et des idées est une valeur fondamentale pour nous. En effet, la diversité des sphères privées constitue une richesse que nous voulons entretenir. Nous respecterons la liberté de conscience et de croyance des habitants dans un esprit de stricte laïcité.
  • Une participation active et responsable est également fondamentale. Vivre dans un cohabitat implique un engagement régulier dans le projet, dont les contours sont définis dans le règlement d’ordre intérieur.
  • Nous voulons un cohabitat et un mode de vie qui tendent le plus possible à respecter l’environnement.
  • Une communication non-violente basée sur l’écoute de soi et de l’autre est indispensable pour prendre de vraies décisions démocratiques.
  • Nous chercherons à cultiver des relations harmonieuses avec le voisinage. Nous voulons créer un cohabitat ouvert sur le monde et notre quartier, et nous promouvrons les valeurs de l’hospitalité et de la convivialité avec les membres du cohabitat et notre entourage.